Vous êtes ici : Accueil > Evald Schorm

C’est avec le film intitulé «Du courage pour chaque jour» réalisé en 1964 qu’Evald Schorm fait une entrée fracassante dans le cinéma tchèque et imposé son style. Il a ensuite réalisé «Le retour du fils prodigue», une oeuvre qui est une sonde profonde dans l’univers psychologique de ses contemporains puis une tragi-comédie « La fin d’un curé de village ». Le régime communiste l’a réduit au silence. Après l’occupation de la Tchécoslovaquie par l’armée soviétique, les autorités ont n’ont plus toléré ses films. Evald Schorm s’est tourné vers le théâtre et a signé quelques unes des productions théâtrales tchèques les plus remarquables des années 1970 et 1980. En 1988, il a tourné ce qui sera son dernier film l’Amour démesuré car il meurt peu après la fin du tournage. Il avait également interprété des rôles dans la Fête et les Invités, Hôtel pour étrangers, la Plaisanterie et Fugues à la maison.

Recherche